dimanche 25 mai 2008

L'IMPORTANT, C'EST LE SANG...

S.Tismosin, Splendor solis XVIéme siècle

Karen GULDEN: C'est important: Il ne faut pas tuer, même dans les rêves.

E.P. Il n'y a pas de mise à mort dans les rêves ? Vous n'avez jamais tué quelqu'un en rêve ? ça c'est peut-être votre problème! Les gens qui ont trop tendance à tuer dans les rêves deviennent doux comme des agneaux, c'est certain. Mais ceux qui sont doux comme des agneaux, ils deviennent des loups en rêve.

Q. C'est dangereux.

E.P. Il ne faut pas prendre au pied de la lettre tout ce qui est dit ici, nous sommes dans le domaine du symbole. Est-ce que j'ai tué quelqu'un en rêve , tout d'abord , moi ? Je n'en suis pas sûr. J'ai pourtant conscience d'avoir exécuté un certain nombre de personnes, et à commencer par moi-même, dans ma vie. C'est peut-être pour cela que je ne rêve pas que je les tue, parce que je les ai exécuté dans la réalité, moralement bien entendu, cela dispense de les exécuter physiquement. Le propos est assez sanglant ce soir. Il était appelé par l'exposé, mais c'est très important.

Claire CHENAUX. C'est très important , parce que les personnes qui tuent sont justement des personnes qui en quelque sorte ont développé une telle agressivité, une telle dose de haine quelque part, soigneusement enfouie, qui ressort dans le rêve. Il faut tuer, on ne peut même plus discuter . Je crois que pour certains vécus, ce genre de rêves est obligatoire, car ces gens là sont au delà de quelque chose qu'ils pouvaient supporter. Ce règlement sanglant est vital pour eux, mais à prendre évidemment dans le sens symbolique. C'est sanglant au sens où c'est vital. S'ils ne peuvent pas le vivre, ils développeront une maladie très grave.

E.P. Il faut toujours savoir que ces meurtres sont des immolations, des sacrifices, destinés à permettre d'intégrer, comme le disait Karen Gulden, la partie que l'on immole de la personne, en vue d'une paix et d'une réconciliation. C'est le développement de la parole alchimique que nous rapportions tout à l'heure : "la chienne d'Arménie et le chien de Corascène se sont cruellement mordus." Cet aphorisme se trouve dans l'Atalante fugitive de Michel Maier qui est une très belle collection de sentences magistrales . Dans ce même livre, il y en a une autre où il n'est plus question de morsure mais de meurtre, c'est : " le dragon tue la femme et la femme tue le dragon et tous deux sont recouverts de sang." Le commentaire donné donne bien sûr à entendre que ce qui est important, c'est le sang. Le sang c'est la substance vitale, sacrée, dont la couleur pourpre signifie l'amour. Cette étreinte mortelle du dragon et de la femme, et de la femme et du dragon, c'est pourrait-on dire, la mort d'amour qui donne naissance à l'amour pur au prix de l'immolation des individus qui sont les partenaires de l'union.
Nous pouvons nous référer encore, au-delà des achimistes médiévaux, à Zosime dont Jung a commenté les visions dans les racines de la conscience et dont j'ai parlé de mon côté de façon toute différente dans la voie de la transformation. Zosime, c'est le grand ancêtre, c'est le précurseur, le pionnier sanglant de cette voie d'une efficacité sans égale qui est celle de la mort et de l'immolation acceptées pour une résurrection. Je vous renvoie à ces textes : Zosime voit un être écorché, un autre qui a la tête tranchée , un autre qui vomit tout son sang. On lui dit alors que cet être sera transformé en homme d'argent et en femme d'or, après le temps voulu. Il ne faut pas oublier, à travers toutes ces péripéties sanglantes, que le but poursuivi, c'est l'or dont il était question tout à l'heure. D'ailleurs ces deux aspects se rencontraient admiralement dans ce rêve si bref où le personnage déclarait : " Mon nom est Aime-mort." Je suis Aime-mort pour l'or, parce que j'aime l'or."

Etienne PERROT
extrait cahier 21 , 1983

4 commentaires:

Andrée a dit…

Je ne connaissais pas Etienne Perrot .. article intéressant, le sang est celui de la vie, c'est sûr ... bonne journée

CPatricia a dit…

Je ne sais plus qui est à l'origine de cette phrase : Un chef d'oeuvre admiré de tous , puis tout près une goutte de sang, C'est toujours la goutte de sang qui provoquera le plus d'émoi, de bouleversement !!!
Merci pour votre visite et bonne journée à vous aussi :-)

ariaga a dit…

Je vois que tu es solide au poste. je viens de vivre des moments difficiles mais je reviens doucement et c'est toujours avec plaisir que je lis ces textes inédits pour moi. Je t'embrasse.

CPatricia a dit…

Solide au poste !!! c'est parce que je suis animée :-) sans doute ....

Je suis toujours ravie de tes apparitions , tu es de ceux qui's'engagent de tout leur être .
Bon rétablissement. Je t'embrasse